Devis et tarifs société désinsectisation puces de parquet, plancher, maison et apprtement.


Le coût d'un traitement anti puce est est très variable. Les éléments pouvant faire varier le prix sont :

Prix d'une désinsectisation contre les puces

La région (les frais fixe ne sont pas les mêmes partout, salaires, local...)

La qualité et l'efficacité des produits utilisés,

Le nombre de pièces traitées,

Le nombre de traitement - Compte tenue de la biologie des puces, la société que vous retiendrez peut réaliser 1 ou 2 traitements anti puces.

Eliminer les puce de planher, de parquet, les exemples de Tarifs désinfection, désinsectisation :

Pour la désinsectisation d'un  studio de 25 m² un coût compris entre 200 € et 300 € TTC - sans garantie - Compter 2 à 3 fois plus avec une garantie de résultat

Pour le traitement d'un appartement de 3 pièces de 65 m² un coût compris entre 300€ et 500 €.- sans garantie - Compter 2 à 3 fois plus avec une garantie de résultat

 

Faire intervenir une entreprise de désinsectisation

Les prix varient selon la zone géograpique, les entreprises et surtout suivant les traitements effectués. Ci-dessous quelques exemples de tarifs pour des particuliers :

Insectes à traiter

Type d'intervention

Prix HT

Cafards, blattes, fourmis

Intervention ponctuelle gel

 150 à 220 €

Cafards, blattes, fourmis

Intervention ponctuelle gel et insecticide

 220 à 300

Punaises, puces,

Traitement de tout l’appartement (pulvérisation, fumigation)

 200 à 500 € - 1 passage sans garantie

mites, mites alimentaires

Intervention ponctuelle par pulvérisation

 200 à 300 €

Ces prix comprennent le déplacement, le diagnostic du lieu à traiter, les produits et leur mise en place, pour une maison ou un appartement d'environ 50 m². La tva appliquée sera de 10 ou 20% suivant la législation

Trouver une société près de chez vous
 

Seine-et-Marne : infestée de puces, l’école maternelle de Brou-sur-Chantereine a fermé

Une semaine après un premier incident identique, l’école maternelle Suzanne Demetz a de nouveau fermé ses portes ce jeudi après que de nouvelles morsures de puces ont été signalées. L’école rouvrira au plus tôt lundi.

« Une société spécialisée est passée la semaine dernière pour traiter ce problème de puces mais manifestement cela n’a pas été concluant. Je ne comprends pas que ce problème ne soit toujours pas réglé ». Tout comme Élodie, venue chercher son fils Mathéo, de nombreux parents d’élèves peinent à cacher leur exaspération ce jeudi soir à la sortie de l’école maternelle Suzanne-Demetz à Brou-sur-Chantereine.

Ce jeudi, l’école a de nouveau dû fermer ses portes après le signalement de nouvelles morsures de puces sur des écoliers et des enseignantes. Un problème qui avait déjà obligé la municipalité à fermer les portes de cette école maternelle, qui accueille 146 enfants âgés de 2 à 6 ans en fin de semaine dernière.

 

Le dortoir, la cour et les salles de classe désinsectisées

« Plusieurs cas de piqûres de puces nous ont été signalés jeudi dernier. Nous avons aussitôt fait appel à une entreprise spécialisée qui a désinsectisé le dortoir, la cour et les salles de classe durant le week-end. Les classes ont repris normalement dès ce mardi », raconte une responsable de la municipalité.

Mais ce jeudi matin de nouveaux cas ont été signalés. « Je suis en colère ! La semaine dernière mon fils a reçu 24 morsures de puces aux jambes. Ces insectes sont potentiellement vecteurs de maladies comme le typhus. La municipalité n’a tondu qu’une partie des herbes hautes où ces insectes prolifèrent selon moi », s’indigne Faustine, maman d’un garçon de 5 ans, remontée contre la municipalité.

 

La piste des chats errants

« La société de désinsectisation est revenue faire un diagnostic ce jeudi et n’a pas conclu à une infestation. Tout a été mis en œuvre pour assurer la continuité des classes. Nous avons accueilli une soixantaine d’écoliers dans trois salles municipales dont notamment la salle des mariages de la mairie », rétorque-t-on en mairie.

Si de nombreux parents ont préféré garder leurs enfants à la maison, d’autres n’ont pas eu le choix. « Ma fille Emma a été piquée à un bras ce jeudi mais je travaille et je vais devoir l’amener à nouveau ce vendredi », se désole Laurence à la sortie des classes.

De nombreux chats errants seraient à l’origine de cette prolifération de puces. Ils passaient régulièrement sous le bâtiment de l’école. « Il y a deux mois nous avons mis en place une convention avec la Fondation Clara pour récupérer ces chats qui transportaient probablement des puces », explique la municipalité. Mais si les félins ont été chassés des lieux les puces semblent avoir pris leur quartier dans les bâtiments de l’école

« Le bâtiment de l’école sera à nouveau fermé ce vendredi pour permettre à l’entreprise spécialisée d’intervenir à nouveau et rouvrir l’école dès lundi », confie la responsable de la municipalité.

Conséquence : la fête de fin d’année de l’école qui devait se tenir samedi dans les locaux de l’école a été annulée. « Il vaut mieux que le problème soit rapidement car une partie de l’accueil périscolaire se fait dans les locaux de l’école pendant les vacances », prévient Faustine.

http://www.leparisien.fr/brou-sur-chantereine-77177/brou-sur-chantereine-infestee-de-puces-l-ecole-maternelle-ferme-jusqu-a-nouvel-ordre-22-06-2017-7078977.php