Piqûre de puce - Réactions aux piqûres de puces - Symptomes, démangeaisons, boutons, tache rouge.


Les puces sont de petits insectes hématophages. elles vivent sur les mammifères et se nourrissent du sang de leur porteurs.
Certaines espèces de puces, comme la puce du chien et du chat, sont opportunistes. Elles peuvent changer d'hôte et infester l'homme.

 

Symptomes piqures de puce

Les puces peuvent transmettre des infections bactériennes graves. Seules les femelles piquent.

Piqûre de puces ou punaises, il n'est pas facile de faire la différence. En règle générale, les piqures de puces sont souvent limitées aux jambes. La piqûre de puce sur l’être humain causent très souvent des prurits assez désagréables. Pour éviter une infection liée aux piqures de puces, il est préférable de les traiter. Bien souvent des démangeaisons ou irritation sont ressenties. Celles-ci sont causées par la réaction du système immunitaire de l'hôte aux substances présentes dans les sécrétions salivaires de la puce. Pour soigner une piqure de puce vous trouverez en pharmacie les meilleurs produits.

 

Infections et maladies liées aux piqûres de puces.

Le typhus murin (transmis par la puce du rat ou du chat) : infection bactérienne bénigne dans la majorité des cas.

La peste : peut être transmise à l'homme par une puce qui après s'être nourrie sur un animal infecté (le plus souvent un rongeur) par le bacille -Yersinia pestis.

Autres maladies bactériennes ou parasitaires : la tularémie et les taeniases (vers plats colonisant l'intestin) du chien et du chat.

Trouver une société près de chez vous
 

Seine-et-Marne : infestée de puces, l’école maternelle de Brou-sur-Chantereine a fermé

Une semaine après un premier incident identique, l’école maternelle Suzanne Demetz a de nouveau fermé ses portes ce jeudi après que de nouvelles morsures de puces ont été signalées. L’école rouvrira au plus tôt lundi.

« Une société spécialisée est passée la semaine dernière pour traiter ce problème de puces mais manifestement cela n’a pas été concluant. Je ne comprends pas que ce problème ne soit toujours pas réglé ». Tout comme Élodie, venue chercher son fils Mathéo, de nombreux parents d’élèves peinent à cacher leur exaspération ce jeudi soir à la sortie de l’école maternelle Suzanne-Demetz à Brou-sur-Chantereine.

Ce jeudi, l’école a de nouveau dû fermer ses portes après le signalement de nouvelles morsures de puces sur des écoliers et des enseignantes. Un problème qui avait déjà obligé la municipalité à fermer les portes de cette école maternelle, qui accueille 146 enfants âgés de 2 à 6 ans en fin de semaine dernière.

 

Le dortoir, la cour et les salles de classe désinsectisées

« Plusieurs cas de piqûres de puces nous ont été signalés jeudi dernier. Nous avons aussitôt fait appel à une entreprise spécialisée qui a désinsectisé le dortoir, la cour et les salles de classe durant le week-end. Les classes ont repris normalement dès ce mardi », raconte une responsable de la municipalité.

Mais ce jeudi matin de nouveaux cas ont été signalés. « Je suis en colère ! La semaine dernière mon fils a reçu 24 morsures de puces aux jambes. Ces insectes sont potentiellement vecteurs de maladies comme le typhus. La municipalité n’a tondu qu’une partie des herbes hautes où ces insectes prolifèrent selon moi », s’indigne Faustine, maman d’un garçon de 5 ans, remontée contre la municipalité.

 

La piste des chats errants

« La société de désinsectisation est revenue faire un diagnostic ce jeudi et n’a pas conclu à une infestation. Tout a été mis en œuvre pour assurer la continuité des classes. Nous avons accueilli une soixantaine d’écoliers dans trois salles municipales dont notamment la salle des mariages de la mairie », rétorque-t-on en mairie.

Si de nombreux parents ont préféré garder leurs enfants à la maison, d’autres n’ont pas eu le choix. « Ma fille Emma a été piquée à un bras ce jeudi mais je travaille et je vais devoir l’amener à nouveau ce vendredi », se désole Laurence à la sortie des classes.

De nombreux chats errants seraient à l’origine de cette prolifération de puces. Ils passaient régulièrement sous le bâtiment de l’école. « Il y a deux mois nous avons mis en place une convention avec la Fondation Clara pour récupérer ces chats qui transportaient probablement des puces », explique la municipalité. Mais si les félins ont été chassés des lieux les puces semblent avoir pris leur quartier dans les bâtiments de l’école

« Le bâtiment de l’école sera à nouveau fermé ce vendredi pour permettre à l’entreprise spécialisée d’intervenir à nouveau et rouvrir l’école dès lundi », confie la responsable de la municipalité.

Conséquence : la fête de fin d’année de l’école qui devait se tenir samedi dans les locaux de l’école a été annulée. « Il vaut mieux que le problème soit rapidement car une partie de l’accueil périscolaire se fait dans les locaux de l’école pendant les vacances », prévient Faustine.

http://www.leparisien.fr/brou-sur-chantereine-77177/brou-sur-chantereine-infestee-de-puces-l-ecole-maternelle-ferme-jusqu-a-nouvel-ordre-22-06-2017-7078977.php