Puces de plancher


Les puces que l'on appelle puces de plancher sont en fait des puces de chien ou de chat rapportées par ces animaux.

Désinsectisation puce de plancher

La puce de plancher faute d'avoir trouver un hôte comme un chien, un chat ou lors d'infestation importante de puce  va se nicher dans le parquet ou tout autre lieu de l'habitation ou bureau. Les puces pondront des oeufs qui écloront dés que la température le permettra ou lorsqu'elles percevront des vibrations signes d'activité et donc de nourriture.

Dés son éclosion la puce de parquet a besoin de se nourrir et s'en prendra au premier humain ou animal venu. C'est à se moment que vont se faire ressentir les premières piqûres de puces.

Trouver une société près de chez vous
 

Seine-et-Marne : infestée de puces, l’école maternelle de Brou-sur-Chantereine a fermé

Une semaine après un premier incident identique, l’école maternelle Suzanne Demetz a de nouveau fermé ses portes ce jeudi après que de nouvelles morsures de puces ont été signalées. L’école rouvrira au plus tôt lundi.

« Une société spécialisée est passée la semaine dernière pour traiter ce problème de puces mais manifestement cela n’a pas été concluant. Je ne comprends pas que ce problème ne soit toujours pas réglé ». Tout comme Élodie, venue chercher son fils Mathéo, de nombreux parents d’élèves peinent à cacher leur exaspération ce jeudi soir à la sortie de l’école maternelle Suzanne-Demetz à Brou-sur-Chantereine.

Ce jeudi, l’école a de nouveau dû fermer ses portes après le signalement de nouvelles morsures de puces sur des écoliers et des enseignantes. Un problème qui avait déjà obligé la municipalité à fermer les portes de cette école maternelle, qui accueille 146 enfants âgés de 2 à 6 ans en fin de semaine dernière.

 

Le dortoir, la cour et les salles de classe désinsectisées

« Plusieurs cas de piqûres de puces nous ont été signalés jeudi dernier. Nous avons aussitôt fait appel à une entreprise spécialisée qui a désinsectisé le dortoir, la cour et les salles de classe durant le week-end. Les classes ont repris normalement dès ce mardi », raconte une responsable de la municipalité.

Mais ce jeudi matin de nouveaux cas ont été signalés. « Je suis en colère ! La semaine dernière mon fils a reçu 24 morsures de puces aux jambes. Ces insectes sont potentiellement vecteurs de maladies comme le typhus. La municipalité n’a tondu qu’une partie des herbes hautes où ces insectes prolifèrent selon moi », s’indigne Faustine, maman d’un garçon de 5 ans, remontée contre la municipalité.

 

La piste des chats errants

« La société de désinsectisation est revenue faire un diagnostic ce jeudi et n’a pas conclu à une infestation. Tout a été mis en œuvre pour assurer la continuité des classes. Nous avons accueilli une soixantaine d’écoliers dans trois salles municipales dont notamment la salle des mariages de la mairie », rétorque-t-on en mairie.

Si de nombreux parents ont préféré garder leurs enfants à la maison, d’autres n’ont pas eu le choix. « Ma fille Emma a été piquée à un bras ce jeudi mais je travaille et je vais devoir l’amener à nouveau ce vendredi », se désole Laurence à la sortie des classes.

De nombreux chats errants seraient à l’origine de cette prolifération de puces. Ils passaient régulièrement sous le bâtiment de l’école. « Il y a deux mois nous avons mis en place une convention avec la Fondation Clara pour récupérer ces chats qui transportaient probablement des puces », explique la municipalité. Mais si les félins ont été chassés des lieux les puces semblent avoir pris leur quartier dans les bâtiments de l’école

« Le bâtiment de l’école sera à nouveau fermé ce vendredi pour permettre à l’entreprise spécialisée d’intervenir à nouveau et rouvrir l’école dès lundi », confie la responsable de la municipalité.

Conséquence : la fête de fin d’année de l’école qui devait se tenir samedi dans les locaux de l’école a été annulée. « Il vaut mieux que le problème soit rapidement car une partie de l’accueil périscolaire se fait dans les locaux de l’école pendant les vacances », prévient Faustine.

http://www.leparisien.fr/brou-sur-chantereine-77177/brou-sur-chantereine-infestee-de-puces-l-ecole-maternelle-ferme-jusqu-a-nouvel-ordre-22-06-2017-7078977.php