Il existe de nombreuses espèces de punaises de lit, Mais celle qui nous intéresse est la CIMEX Lectularius, les punaises de lit sont présentes partout dans le monde et les cas d'infestations sont en forte croissance. Elles sont parfois appelées puces de lit ou confondu avec les blattes, punaise des bois par ceux qui ne la connaissent pas

Comment reconnaitre la punaise de lit?

  • C’est un insecte de 4 à 6 mm de couleur brunâtre ovale et sans ailes. Sa particularité c’est qu’elle est très plate
  • La punaise de lit ne saute pas et elle est dépourvue d’ailes, elle ne vole pas. Elle se déplace plutôt lentement en comparaison à un cafard.
  • Les punaises sont sensibles aux températures extrêmes.
  • Elle est active la nuit. La punaise de lit n’aime pas le jour et fuit donc la lumière
  • on trouve principalement les punaises dans la chambre à coucher où elle se nourrit du sang des dormeurs, en les piquants. Mais pour un traitement radical et efficace il faut IMPERATIVEMENT traiter tout l’appartement ou la maison.
  • Sa durée de vie est d’environ un an. Dans des situations bien particulières, une punaise de lit peut survivre plusieurs mois sans se nourrir (suivant  la température ambiante).
  • La femelle peut pondre 4/5 œufs par jour soit de 300 à 400 œufs durant sa vie, en fonction de son alimentation et de la température.
  • Lorsque l’infestation de punaises de lit est importante dans un lieu, on peut sentir une odeur caractéristique et désagréable.

 

Piqûres de punaise de lit.

  • Lorsqu’elle pique, la punaise de lit y injecte sa salive, ce qui produit une irritation et une inflammation locale. Il s’en suit quelques heures ou quelques jours après l’apparition d’une petite boursouflure rouge similaire à une piqure d’araignée, de puces ou de moustiques.
  • Dans un lieu infesté de punaise, tous les occupants ne se feront pas systématiquement piquer. Dans de très nombreuses infestations, les femmes se font d’avantage piquer que les hommes.
  • Les parties du corps piquées sont celles exposées durant votre sommeil. Il s’agit très souvent des bras, du coup ou des jambes.
  •  Les piqûres de punaise sont souvent multiples et alignées au même endroit sur la peau. Le nombre de piqures dépend du niveau d’infestation et de votre sensibilité.
  • Les piqures évoluent de différentes façons : une gêne modérée avec une éruption de boutons rouges avec peu de démangeaisons. Mais le plus souvent, ces piqûres causent une démangeaison importante. L’intensité de la démangeaison et de la rougeur diminue au cours de la journée. La sévérité de la réaction aux piqûres est très variable d’une personne à l’autre. Certaines personnes ne réagiront pas du tout et d’autres ressentiront des démangeaisons très importantes pouvant provoquer des réactions urticaire, tout particulièrement les personnes allergiques.
  • Afin d'éviter les lésions et une infection locale  il faut ne pas se gratter et consulter un médecin.

 

Comment soigner les piqûres de punaise de lit : le traitement ?

Les boutons (petites boursouflures) occasionnés par les piqûres de punaises apparaitront quelques heures voire jour après la piqure et disparaitront seuls dans le même temps sans soins  particuliers.

Par précaution désinfecter votre peau et essayez de ne pas vous gratter. Dans le cas de réactions importantes ou de démangeaisons insoutenable, consultez votre médecin qui vous prescrira le traitement adapté.

 

Comment les punaises de lit se propagent  et arrivent dans votre maison ou appartement ?

La présence de punaises de lit n'est pas liée à la propreté du lieu ou on la trouve. On peut trouver des punaises de lit dans les hôtels y compris les hôtels de luxe. Dans un gite ( les  gites du chemin de Compostelle ont défrayés la chronique il y a quelques année avant une prise de conscience et la mise en place d'une lutte préventive et d'une sensibilisation des pélerins. Et bien entendu, on trouve dans les appartements et maisons.

Les modes de propagations sont :

  • par contact direct ou le transfert d'un objet : tel que les meubles, matelas, sommiers, vêtements, valises ou tous autres objets de la vie courante.

  • Qu'ils soient neufs ou d'occasion tous ces objets peuvent être concernés.

  • Lors d'un voyages, par l’intermédiaire des bagages, sacs, vêtements ou le lieu de séjour.

  • Les punaises de lit peuvent également se déplacer d'un appartement à un autre. Par les chemins de câbles électriques ou téléphonique, les tuyaux de chauffage, en passant sous une cloison. Le moindre trou commun avec un autre appartement peut servir de point d'entrée.

  • Plus l’infestation est grande, plus les punaises risquent de se disperser et d'infester les appartements autour.

     

Comment détecter la présence de punaises de lit ?

  • Les piqûres de punaises et les démangeaisons sont souvent les premiers indices.

  • Les piqûres de punaise sont souvent multiples et alignées au même endroit sur la peau. Les parties du corps piquées sont celles exposées durant votre sommeil. Il s’agit très souvent des bras, du coup ou des jambes. Le nombre de piqûres dépend du niveau d’infestation et de votre sensibilité. Les piqûres de punaises sont semblables à celles d'une araignée ou d’un moustique, souvent multiples et alignées, groupées à un ou quelques endroits. Lorsqu’elle pique, la punaise de lit injecte sa salive, ce qui produit une irritation et une inflammation locale. Il s’en suit quelques heures ou quelques jours après l’apparition d’une petite boursouflure rouge similaire à une piqure d’araignée, de puces ou de moustiques.

  • Il faut chercher la présence de petites taches noir sur sur les draps, le matelas, l’oreiller ou le sommier. Ces taches sont les excréments des punaises de lit.

  • Plus rarement, on observera de petits insectes plats « la punaise de lit » avec ou sans œufs. Les œufs sont identiques à des grains de riz de 2 à 3 mm souvent groupés .

     

Ou se cache les punaises de lit ?

  • Généralement, lorsqu'une infestation en est à ses débuts, les punaises de lits se cachent au niveau du matelas, sommiers, de la literie et les meubles à proximité. Vérifier les plis, les poignées, les œillets d'aération, les lattes de bois, les caches visses....

  • derrière les plinthes, fissures, moulures et autour des cadres de fenêtre et de porte. D

  • Rien ne doit être épargné lorsque l'on veut trouver une punaise de lit. Elle peut être partout, sous un réveil, une lampe de chevet, dans des papiers, livres, vêtements, téléphones, sacs à main, valises...

 

J'ai trouvé des punaises dans mon appartement. Comment se débarrasser des punaises de lit ?

  • Le traitement contre les punaises de lit est complexe pour éradiquer totalement l’infestation. N’essayez pas de traiter seul, vous risquez fortement d’aggraver la situation et de disséminer les punaises dans les appartements voisins. Consulter ASD PROTECT, nos techniciens sont de véritables spécialistes de la lutte anti-punaise. Ils sont compétents et formés pour bien manipuler des produits insecticides. Il saura reconnaître l’inefficacité d’un traitement, en identifier les causes et mettre en place des mesures appropriées pour éliminer efficacement et de façon permanente toutes les punaises de lit.

  • Lors du traitement, les exterminateurs de punaise de lit ASD PROTECT prendront toutes les dispositions nécessaires pour détecter la présence de punaises dans toutes les pièces de votre logement et, le cas échéant, dans tous les logements et autres lieux de votre l’immeuble.

  • Pour éradiquer les punaises de lit, il est primordial d’effectuer 2 traitements. L’exterminateur de punaise de lit ASD PROTECT pourra  s’assurer de l’extermination des punaises. Il est important de savoir que les insecticides homologués en France ne détruisent pas les oeufs. Ils éclosent environ 7 à 15 jours après la ponte.

Trouver une société près de chez vous
 

Seine-et-Marne : infestée de puces, l’école maternelle de Brou-sur-Chantereine a fermé

Une semaine après un premier incident identique, l’école maternelle Suzanne Demetz a de nouveau fermé ses portes ce jeudi après que de nouvelles morsures de puces ont été signalées. L’école rouvrira au plus tôt lundi.

« Une société spécialisée est passée la semaine dernière pour traiter ce problème de puces mais manifestement cela n’a pas été concluant. Je ne comprends pas que ce problème ne soit toujours pas réglé ». Tout comme Élodie, venue chercher son fils Mathéo, de nombreux parents d’élèves peinent à cacher leur exaspération ce jeudi soir à la sortie de l’école maternelle Suzanne-Demetz à Brou-sur-Chantereine.

Ce jeudi, l’école a de nouveau dû fermer ses portes après le signalement de nouvelles morsures de puces sur des écoliers et des enseignantes. Un problème qui avait déjà obligé la municipalité à fermer les portes de cette école maternelle, qui accueille 146 enfants âgés de 2 à 6 ans en fin de semaine dernière.

 

Le dortoir, la cour et les salles de classe désinsectisées

« Plusieurs cas de piqûres de puces nous ont été signalés jeudi dernier. Nous avons aussitôt fait appel à une entreprise spécialisée qui a désinsectisé le dortoir, la cour et les salles de classe durant le week-end. Les classes ont repris normalement dès ce mardi », raconte une responsable de la municipalité.

Mais ce jeudi matin de nouveaux cas ont été signalés. « Je suis en colère ! La semaine dernière mon fils a reçu 24 morsures de puces aux jambes. Ces insectes sont potentiellement vecteurs de maladies comme le typhus. La municipalité n’a tondu qu’une partie des herbes hautes où ces insectes prolifèrent selon moi », s’indigne Faustine, maman d’un garçon de 5 ans, remontée contre la municipalité.

 

La piste des chats errants

« La société de désinsectisation est revenue faire un diagnostic ce jeudi et n’a pas conclu à une infestation. Tout a été mis en œuvre pour assurer la continuité des classes. Nous avons accueilli une soixantaine d’écoliers dans trois salles municipales dont notamment la salle des mariages de la mairie », rétorque-t-on en mairie.

Si de nombreux parents ont préféré garder leurs enfants à la maison, d’autres n’ont pas eu le choix. « Ma fille Emma a été piquée à un bras ce jeudi mais je travaille et je vais devoir l’amener à nouveau ce vendredi », se désole Laurence à la sortie des classes.

De nombreux chats errants seraient à l’origine de cette prolifération de puces. Ils passaient régulièrement sous le bâtiment de l’école. « Il y a deux mois nous avons mis en place une convention avec la Fondation Clara pour récupérer ces chats qui transportaient probablement des puces », explique la municipalité. Mais si les félins ont été chassés des lieux les puces semblent avoir pris leur quartier dans les bâtiments de l’école

« Le bâtiment de l’école sera à nouveau fermé ce vendredi pour permettre à l’entreprise spécialisée d’intervenir à nouveau et rouvrir l’école dès lundi », confie la responsable de la municipalité.

Conséquence : la fête de fin d’année de l’école qui devait se tenir samedi dans les locaux de l’école a été annulée. « Il vaut mieux que le problème soit rapidement car une partie de l’accueil périscolaire se fait dans les locaux de l’école pendant les vacances », prévient Faustine.

http://www.leparisien.fr/brou-sur-chantereine-77177/brou-sur-chantereine-infestee-de-puces-l-ecole-maternelle-ferme-jusqu-a-nouvel-ordre-22-06-2017-7078977.php